Candidature sincère, gag ou provocation islamique?

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président,

 

Comme on pouvait le craindre, votre déclaration à Pessac le 28/2 à propos de la discrimination à l’embauche a été mal comprise tant par les porteuses de voile que par les dirigeants. Quelques jours après votre déclaration à Pessac, une candidate à un poste de vendeuse dans une boutique de lingerie féminine, magasin ETAM, s’est présentée toute voilée.

 

Etait-ce un gag, un acte sincère ou une provocation à des fins politiques ? C’était le 8 Mars, « Journée Internationale de la Femme » de la femme !

 

Dans les faits, la directrice du magasin décline sa candidature.

Il s’en suit,

  1. une attaque en règle sur les réseaux sociaux, avec un hashtag #BoycottEtam lancé sur Twitter,

  2. la mise à pied de la directrice du magasin par le DG d’ETAM, et …

  3. le rappel par le DG d’ETAM du règlement intérieur de l’entreprise appelant les employés à « respecter dans le cadre de leurs fonctions une totale neutralité dans leur expression comme dans leur apparence »

  4. un affrontement général sur la toile.

 

L’impact sur la pensée et sur le moteur économique

La France, championne de la pensée logique, de la réflexion critique est semble-t-il mise à mal par l’islam politique. Dans la foulée de votre appel du 28/2, les militantes islamistes se sont déployées de manière organisée, notamment à des endroits où d’évidence le port du voile est une provocation.

Les militants islamistes, femmes voilées en tête, procèdent depuis des années par petites touches successives, alternées de provocations pour faire bouger les lignes, puis les faits accomplis.

Il en résulte non pas un voilage des visages, mais un voilage de la liberté de pensée.

Les conséquences précédemment décrites, 1ère lettre ci-jointe, sur le fonctionnement du collectif en entreprise sont négatives en termes de coûts, de climat social, de productivité et d’attractivité.

Les faits religieux sont relevés et analysés par les différents observatoires mis en place, notamment celui de l’OFRE, Observatoire du Fait Religieux en Entreprise et celui en cours pour les écoles.

A quoi servent les rapports d’analyse ?

 

L’urgence d’un diagnostic commun et partagé

D’évidence les préconisations mentionnées dans la 1ère lettre ouverte, ci-jointe, n’auront de sens utile que sur la base d’un diagnostic commun et partagé.

  1. Est-ce que l’évènement ETAM du 8/3 est un gag, un acte sincère ou une provocation politique ?

  2. Comment distinguer les manœuvres de l’islam politique et en faire l’inventaire ?

  3. Est-ce que l’islam politique est utile à la productivité, la compétitivité et l’attractivité des entreprises françaises ?

 

En restant à votre disposition, veuillez croire Monsieur le Président en mes sentiments les plus respectueux.

Adel Paul Boulad

3 réflexions sur « Candidature sincère, gag ou provocation islamique? »

  1. pierre-jean Bonnat 14/03/2019 — 18:09

    En France, force doit rester à la loi indépendamment de l’appartenance à telle ou telle communauté. La cohésion sociale est à ce prix ainsi que la cohérence du message porté par nos gouvernements ou l’ONU sur le vivre-ensemble.

    J'aime

  2. 1- Si la candidate avait présenté sa candidature avec un T-Shirt à message politique tel que « Les femmes doivent rester à leur place et protéger les hommes de leur libido irrépressible*** », ou bien avec le message suivant « Ma religion me définit, acceptez de travailler dans un contexte où je rappellerai par mon voile à chaque musulmane, voire à chaque femme, la voie à suivre », tout le monde aurait trouvé normal le refus de sa candidature. C’est pourtant ce qu’elle a fait en prétendant travailler voilée.
    2- La direction d’ETAM fait preuve d’un manque de courage incroyable en ne soutenant pas sa directrice de magasin, qui s’est peut-être exprimée maladroitement (encore faut il que la direction d’ETAM enquête sérieusement sur ce qui s’est effectivement passé). Elle n’a probablement fait qu’appliquer ce qu’elle pensait être la politique d’une enseigne de lingerie. Les plates excuses d’ETAM montrent au mieux une absence de réflexion totale sur ce sujet, et au pire une propension à accepter et à dire n’importe quoi pour protéger sa réputation et son chiffre d’affaires face à la moindre menace. Les maîtres-chanteurs ont de beaux jours devant eux.
    3 – Dans un pays laïc, on peut donc renoncer à sa neutralité religieuse en milieu professionnel et contraindre une entreprise (ou une organisation non confessionnelle) en utilisant des motifs religieux.

    ***On notera au passage l’ironie de la candidate qui se présente voilée pour travailler dans une boutique de lingerie féminine.

    J'aime

  3. Joseph Kumavitch 15/03/2019 — 15:45

    Peu-être par hasard on ne sait jamais, une candidature normale… Mais bien entendu une récupération « politique » derrière. Sur le sujet de l’islamisme, c’est l’électoralisme, le « pas-de-vaguisme », ‘l’aveuglement et le manque de courage qui sous-tendent les réactions (ou absence de réponse).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close