La laïcité en entreprise, un vœu … pieux ?

Inkedshutterstock_220741435_LAïcité en entreprise_LD

Vue d’un autre angle…

« Non ! Vous ne pouvez pas le faire, c’est interdit, c’est de l’apostasie ». Selon le droit classique musulman je risque la peine de mort. Au Caire je risque de la prison et son lot de torture. Malgré les versets dits de non-contrainte en religion, la Sharia interdit la conversion d’un musulman à une autre religion. La Sharia est la source principale des lois en Egypte, comme elle pourra l’être en Belgique en 2034 … suivant la promesse du parti politique belge, ISLAM.

Ce 11 mars 2014, je suis devant deux jeunes quinquagénaires, deux officiers supérieurs au ministère égyptien de l’Intérieur dans le quartier d’Abbasseya au centre nord-est du Caire. Tout sourire, ils sont maintenant d’accord. Ils vont rectifier l’erreur inscrite sur ma carte d’identité, « religion : musulman ». En 2011, lors du renouvellement de ma carte dans un système désormais informatisé, la religion est, « par défaut », musulman. Depuis, j’avais erré dans le labyrinthe des impossibles.

Ce 11 mars 2014, après trois ans de démarches pour prouver l’erreur, j’assiste à une scène ahurissante. C’est une très jeune femme d’à peine vingt ans qui bondit dans le bureau pour empêcher l’application de l’accord. A sept mètres derrière la vitre du bureau, elle nous épie depuis son poste de travail puis s’impose dans le bureau de ses supérieurs.

La jeune femme porteuse de la tutelle masculine, le voile islamique, dévisage les deux officiers en uniforme. Elle les met au pas de la Sharia.

« Désolé Dr Adel, nous ne pouvons rien faire », je repars bredouille.

En Egypte, la religion est inscrite sur la carte d’identité. Le citoyen a le choix entre musulman, chrétien, juif ou baha’i, une religion abrahamique monothéiste fondée au XIXème siècle. Il n’y a pas d’autres choix, surtout pas « athée ». En effet, en plus de l’apostasie, la Sharia pénalise l’athéisme. En culture musulmane, il est impossible de ne pas croire en Dieu, ce n’est pas concevable. En pays musulman, l’athéisme est un délit grave, un crime condamnable dans certains pays par la peine de mort notamment en Mauritanie, Soudan, Somalie, Nigeria, Yémen, Emirats Arabes Unis, Iran, Pakistan, Afghanistan, Malaisie, Maldives, Arabie Saoudite et …Qatar qui va héberger la coupe du monde de football en 2024. Le Qatar qui a réussi à faire plier l’olympisme jusqu’à faire accepter le voile pour les sportives musulmanes aux JO.

Aux antipodes de la laïcité ….

En Egypte, l’islam est religion d’état. La Sharia y est source principale de la législation. Elle s’applique à tous, musulmans et non-musulmans.

En Egypte, au ministère des Sports, un passionné par le projet sportif que je porte fait arrêter une prière en cours pour me présenter à son équipe, et prendre une photo.

En Egypte des dirigeants d’entreprise, soucieux de la performance de leurs équipes, savent écarter les pratiques religieuses hors de l’entreprise. Dans leur règlement intérieur, avec un texte respectueux à propos des croyances religieuses, ils précisent :

«Comme il n’y a pas d’usine dans une mosquée, il n’y a pas lieu de mettre une mosquée dans l’entreprise »

Et alors ?

Qu’est ce qui empêche les entreprises françaises de faire de même, d’autant que la France est formellement laïque et pas islamique comme l’Egypte ?

Etablie en 1905, la laïcité est destinée à endiguer le fait religieux. Malgré cette barrière laïque française déjà centenaire, le fait religieux se développe irrésistiblement en entreprise : les salles de prière se multiplient, elles prennent la place du local syndical, les horaires sont ajustés en fonction de celles des prières, les réunions du vendredi n’ont plus lieu au dépens du pilotage de projets, le chef de service avéré qui refuse la mixité dans son équipe, qui refuse de saluer ou de parler à ses collègues femmes d’autres services…

Où est le problème?

Où est la difficulté chez les managers, les cadres, les dirigeants … en France ?

2 réflexions sur « La laïcité en entreprise, un vœu … pieux ? »

  1. L. E. Saenz-Diez Jaccarini 14/02/2019 — 09:17

    Merci beaucoup Adel pour cet excellent article Es-tu sûr que la mention Baha’i peut apparaître sur la carte d’identité en Egypte ?

    And by the way, as-tu réussi à modifier la mention de la religion sur ta carte ?

    ****************** *Eva Saenz-Diez (PhD)*

    *eva.saenz-diez@uclouvain.be * Université catholique* de Louvain *(*UCL*) *Study and Research Group on the Contemporary Arab World/* *Groupe d’études et de recherches sur le Monde Arabe contemporain *(*GERMAC* )

    On Thu, 14 Feb 2019 at 07:47, Développer la diversité, la performance et l’intégrité opérationnel

    J'aime

    1. L’information concernant les Baha’i date de quelques années (2008-2010?).
      La mention de la religion sur ma carte a été corrigée au bout de quatre années.
      Pendant les quatre années de mes démarches de rectification de ma carte d’identité tamponnée « musulman », j’avais un sentiment mitigé à la fois grave et léger. Grave face à cette erreur, cette injustice de m’étiqueter malgré moi « musulman ».
      Léger notamment vis-à-vis de mes cousins coptes. Je leur étais supérieur, je pouvais briguer tous les emplois, pas eux.
      Je pouvais avoir quatre femmes, pas eux.
      Mon imaginaire agissait.
      Finalement pourquoi se battre ?
      L’entrisme faisait son œuvre… en moi !
      ….

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close